Ta nuit sera lumière

 

Ces mots d’un cantique bien connu nous viennent du prophète Isaïe : « Ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera lumière de midi ». L’évangéliste Matthieu, quant à lui reprend les paroles de Jésus : « Vous êtes la lumière du monde ». Ces versets tirés des textes de ce dimanche de la Santé  nous invitent à l’optimisme, même en ces temps troublés.

Bien sûr, la pastorale de la santé, ce sont parfois les ténèbres de la maladie, de  la souffrance, de la mort. Mais c’est aussi et surtout la lumière de la vie, de la joie, la paix, le bonheur, la surprise ;  

Cette lumière est portée humainement chaque jour par les acteurs du soin qui, malgré leurs difficultés, s’efforcent d’être attentifs à chacune de personnes qu’ils soignent !

Elle est portée aussi par tous ceux qui dans l’humilité de l’effacement, se rendent présents à toutes les fragilités humaines.

Mais, une pastorale de la santé ne saurait se réduire à cela. Elle invite chacun à prendre la mesure, dans la prière, de Celui qui nous donne  vie en abondance.

Au nom de l’Eglise Corps du Christ, nous demandons l’hospitalité à la personne qui souffre et qui souvent se sent oubliée par ceux qui font communauté.

Aussi, n’oublions pas que le premier sacrement des malades est la visite !

La liturgie de ce dimanche 9 février nous dit que nous sommes Lumière et que cette Lumière est dans nos mains. Soyons certains que Dieu accorde sa confiance à chacun de nous pour que la nuit de nos chemins devienne Lumière

  (Extraits tirés du livret pour le dimanche de la Santé)

Bernadette Biraud